7 questions à se poser en début d’année

7 questions a se poser en debut d annee

 


Allez vous prendre de bonnes résolutions pour votre argent cette année ? Si oui, sachez que vous n’êtes pas seul. Avec le sport c’est l’une des résolutions qui revient régulièrement « cette année je fais attention » / « cette année, je mets des sous de coté » etc. Prendre des bonnes résolutions c’est bien, les tenir c’est mieux (j’aime bien enfoncer des portes ouvertes parfois). Alors du coup, pour tenter d’essayer de potentiellement y arriver (yep 366 jours c’est long ma bonne dame !), il faut d’abord commencer par le commencement et comprendre quelle est votre relation à l’argent.


1. Quels sont vos objectifs pour 2016 ?

Le début d’année marque parfois (souvent?) le commencement de nouveaux objectifs, projets, idées de vacances, envies de nouveautés…et tout ça implique aussi des changements au niveau du budget. Aaaah l’argent, en France on le déteste mais on a bien besoin qu’il soit de notre côté pourtant!

L’année dernière j’ai fait 3 voyages. Pour certains ce sont les chaussures / restaurants / bibelots, moi ce sont les voyages et les livres. D’ailleurs j’ai du aller chez l’ami suédois en fin de semaine pour une nouvelle bibliothèque. Autant je suis en plein rangement et tri de mes affaires chez moi, je me déleste de pas mal de chose. Autant me séparer de mes livres représenterait un crève-coeur. Bon je digresse. Donc l’année dernière c’était les voyages pour moi, peut-être pour vous. Cette année ce sera sans doute autre chose, je vais probablement plus axer mon argent pour préparer mon futur. De votre côté vous avez prévu de voyager ? refaire votre garde robe ? acheter votre logement ? rembourser vos dettes?

Ne soyez pas vague, soyez spécifique. Un but bien clair du type « je veux démarrer mon fond de précaution et y avoir mis à la fin d’année 5 000€ » est bien plus motivant que « cette année, je mets de côté ». Ensuite vous pouvez mettre en place un plan pour atteindre cet objectif.

Bon, j’avoue, je n’ai pas encore fait les miens. Je m’occupe d’abord de ranger, trier et vider mon appartement et ensuite je m’attaque aux projets 2016.


2. Quelles sont vos priorités personnelles pour 2016?

Je suis certaine qu’il y a une pub qui dit « la vie est une question de priorité », seulement je m’en souviens pas, la télé ce n’est pas mon truc. Ceci dit, je suis tout à fait d’accord avec le slogan. Il y a des tas de choses qui peuvent influencer votre budget et vos finances. Ma soeur par exemple vient de nous annoncer que bébé#3 est en route, personnellement j’ai comme vous le savez adopté il y a 2 mois (tout juste!) un petit chat (que j’aime à la folie). Que vous soyez célibataire ou en couple / avec ou sans enfant, que vous adoriez la mode ou pas du tout, chacun a ses propres priorités.

Si vous avez besoin de faire un restau/bowling/ciné avec vos potes chaque semaine, il vous faudra une ligne « potes&fun » dans votre budget par exemple. En ce qui me concerne, je fais du sport et de la danse, j’aime passer du temps avec mes amis, je voyage, j’ai un chat. J’ai donc besoin de penser à

– sport & danse: abonnement de sport à renouveler, aux différents stages de danse, aux soirées/congrès

– du temps avec les amis: restau / sorties

– voyage: visas, avion, hébergement

– chat: vétérinaire, nourriture, vermifuge, litière

Bim ça fait mal. Tout ça pour dire que lorsque l’on parle de finances personnelles, il est super facile de tomber dans le piège de ne laisser QUE ses objectifs annuels déterminer le budget…alors que la vie c’est autre chose qu’un appartement à acheter et de dettes à rembourser. N’oubliez pas de vous donner la permission de penser à vos priorités personnelles influencer l’établissement de votre budget. Vous serez plus heureux. Et le bonheur..ça n’a pas de prix.


3. Ou vous êtes vous planté l’année dernière?

Quel meilleur moment que le début d’année que de faire un point sur l’année qui vient de s’écouler. Histoire de voir ce qui a bien marché et là ou on s’est un peu (beaucoup) planté. Plus de vêtements que prévu ? De Restaurants ? De jeux ?

Savoir ou et comment on a merdouillé permet de ne pas refaire les mêmes erreurs. Comme dit l’adage, seul le fou croit qu’en faisant la même chose, il obtiendra un résultat différent.


4. Quelles sont vos dépenses indispensables?

Une fois que les priorités sont connues et les objectifs établis, il est temps de passer aux choses sérieuses. Comment devez-vous dépenser chaque mois pour vivre. J’entends par là le nécessaire, pas les à-côtés comme l’abonnement à canal+ par exemple.


5. Combien pouvez-vous économiser chaque mois ?

Une fois que vous avez vos dépenses indispensables, vos objectifs et vos priorités, vous êtes capable de savoir ce qu’il reste pour économiser. Les économies incluent les objectifs à long terme comme la retraite et les objectifs à court terme comme les vacances, le fond de précaution etc.


6. Qu’est ce qui vous fait craquer?

Pour quoi allez vous sortir votre carte bleue et dépenser malgré toutes vos bonnes intentions et résolutions ? Qu’est ce qui fait flancher votre motivation? Si ce sont les offres promotionnelles du type « groupon », il faudra vous désabonner de ce genre d’emails. En d’autres termes: éliminez la tentation.


7. Quelle est votre marge de manoeuvre?

Maitriser son argent, c’est cool. Nan sérieusement, ça l’est. Réduire ses dépenses indispensables et mettre de côté ça permet de dormir tranquillement et d’être serein face à l’avenir. Cependant si vous êtes constamment strict avec votre budget, sans petite poire pour la soif en cas de dépense imprévue…c’est comme pour les régimes ! Vous risquez le burnout, de faire une (ou plusieurs) grosses dépenses et ensuite retomber dans les mauvaises habitudes. Et bonjour le yo-yo financier…


On dira ce que l’on voudra, le début d’année c’est un super bon moment pour mettre votre budget en ordre – surtout après Noel.

Commentaires