La fauchitude c’est classe !

Gérer ses finances, c’est surfait. Non moi je vous le dis, la fauchitude c’est la classe ! (oui, je sais, j’invente des mots !). Donc aujourd’hui, je change mon fusil d’épaule, je retourne ma veste et mon pull et je vous le dis : soyez fauché(e) !



Pourquoi c’est la classe ?
Parce que franchement, être fauchée c’est faire parti de la masse des gens. Etre comme tout le monde. C’est cool, c’est reposant ! Vous pouvez avoir de réelles conversations de comptoir avec vos semblables. Vous ne sortez pas du lot, vous êtes facilement interchangeable. Etre fauché c’est pouvoir hocher la tête de connivence lorsque le 08 du mois votre pote Antoine vous dit « ah merde, je suis déjà dans le rouge. », suivi quelques instants plus tard de « c’est bon, j’ai posé mon lundi, ça va être la fête du slip ce weekend! ». Vous voyez le rapport? Non ? Y en a pas. Et bien oui, être fauché mais stylé, c’est la classe ultime parait il.

Je m’en vais donc militer pour la fauchitude. Oui les amis, la fauchitude, rien que ça.

Alors, comment fait-on ?




*Faites comme tout le monde: surtout ne sortez pas du rang. Allez faire des sessions shopping de vêtements que vous ne porterez jamais. Achetez un truc technologique et n’apprenez jamais à vous en servir. Encore mieux, laissez le dormir tranquillou dans son carton. Changez de voiture aussi souvent que possible et surtout ne négociez jamais rien.
*Souciez vous des dernières tendances: le dernier iPhone vient de sortir et vous êtes déjà proche du 0 sur votre compte? Peu importe, il vous le faut ! Courez l’acheter, c’est un ordre. C’est vital comprenez bien.
*N’oubliez pas de prendre des crédits à la consommation et si possible revolving. Ne lisez jamais les contrats qui vont avec. Ne pensez surtout pas à passer à une banque en ligne, mieux vaut payer votre banque tous les mois pour un pack dont vous n’utilisez jamais les produits (bien évidemment la banque de vos parents, n’allez pas faire jouer la concurrence malheureux).
*Soyez triste comme les pierres, mornes et malheureux. comme ça vous dépenserez plus ! Il n’y a aucune étude sur le sujet (en tout cas, moi je n’en ai pas vue), mais un travail personnel d’observation de ma personne, de mes amis et connaissances m’amène à cette conclusion : quand on est mal on dépense alors que l’attitude opposée (respirer le bonheur) ne vous fait pas sortir la CB. Moralité, soyez accablé de toutes les peines du monde.
*Croyez que l’argent fait le bonheur. Croyez-le, ça le deviendra. L’argent fera votre bonheur, son absence vous rendra triste et hop cf le point juste au dessus ! C’est beau non ?
*Vivez au dessus de vos moyens et au dessus de vos besoins. Avez-vous besoin de 3 chambres si vous vivez seul(e) ? Avez-vous besoin d’une voiture en habitant en centre ville de Paris ? (ou toute autre grande ville). Evidemment que oui ! Je dirais même 1 voiture ET 1 moto, soyons fous fous fous.
*Continuez d’entrainer votre cerveau à la récompense. Je m’explique pas de panique. Respirez profondément et soyez rassuré, vous allez ressortir fauché comme les blés. Donc lors d’un achat impulsif ou de tout autre achats que je nomme « de plaisir éphémères », votre cerveau va activer la zone de reconnaissance « ooooh c’est boooon ». Sauf que ça ne dure pas. Donc on recommence. Encore. Encore… On peut devenir fauché à coup de dépenses de 20€ petites hirondelles. Sachez le ! Donc let’s go. Lâchez vous sur les dépenses superflues et inutiles à coup de « c’est pas cher, c’est 20€ ». Et vous verrez, non seulement votre cerveau en redemendera mais en plus vous serez fauché avant la fin du mois.
*Changez votre garde robe à chaque saison. Faites le vide et recommencez ! Ne portez jamais la même tenue 2 fois. Allez-y faites vous plaisir. Hop là jolie transition pour le dernier point:
*On ne vit qu’une fois, on s’en fou de la retraite, on se fait plaisiiiiiir ! Pas la peine d’avoir des projets, on vit en mode metro boulot dodo et le weekend c’est beuverie à gogo. Elle est pas belle la vie ?



C’est déjà une bonne base à appliquer pour devenir fauché(e) !



Faites chauffer la CB, moi je vais me recoucher.



P.S: à la réflexion j’aurais pu en faire un poisson d’avril…j’ai « juste » 27 jours de retard.


Commentaires