Les Bonnes Résolutions

167H

Aaaah début Janvier, l’indigestion d’un soudain trop plein de nourriture, d’alcool, de dîners, de bonne année, de cadeaux, un compte en banque en berne et les soldes qui démarrent.

Viendront s’ajouter à ce tableau les vacances d’hiver, les weekends du mois de mai avec son lot de communions, la saison des mariages, les vacances d’été, les soldes (encore), les impots, les impots (encore) et puis Noel et rebelote.

Avec tout ça vos finances font la tronche du 1er janvier au 31 décembre avec pour certains chaque année “c’est promis, cette année je mets des sous de côté”. Les bonnes résolutions étant ce qu’elles sont, il va de soit que passé le 1er jour des soldes, c’est tout guilleret qu’elles seront enterrées à grand renfort de “je paye par carte s’il vous plait”.

 

Alors à moins de partir vivre dans une cabane au bord d’une plage paradisiaque sur une île déserte avec votre chèvre et votre potager, il vous reste environ 2 solutions:

  • Ne rien faire et pleurer à chaudes larmes lorsqu’arrivés à l’âge canonique de la retraite vous verrez le montant mensuel qui vous sera gracieusement octroyé après vos décennies de bons et loyaux prélèvements.
  • Prendre vos finances par les cornes, les dompter et dormir un peu plus tranquille que votre voisin.

 

Pour ceux qui choisissent la première solution, vous pouvez arreter votre lecture et cliquer sur la petite croix rouge pour fermer la fenêtre. Bonne continuation, prévoyez des mouchoirs.

 

Pour les autres, installez vous bien.

En ce qui me concerne, je veux pouvoir partir en vacances sans avoir le couteau sous la gorge et arriver à Noel sans être en panique sans pour autant sacrifier mon train de vie. Alors j’organise mes finances.

Je me prépare quelques projets par an: manger bio, me mettre au sport, prendre soin de moi, avoir un lombricomposteur etc. Cela ressemble à des bonnes résolutions, mais en fait c’est un peu plus que ça. Derrière chacun de ces projets se cache une dépense. Dépense que je prévois.

 

J’ai arreté les bonnes résolutions, je suis passée aux projets et aux objectifs financiers. Et vous savez quoi ? Ca fonctionne bien mieux !

 

Mode d’emploi:

Première étape: les projets.

En général c’est l’étape la plus facile, il suffit de se lacher ! Les envies, les projets, qu’est ce que je veux/dois faire cette année ?

“Je veux partir 2 fois : Dubai et NYC”, “J’ai besoin de continuer à remplir mon fond de précaution”, “Je dois renflouer mes économies court terme”, “Ma santé est ma priorité pour 2015”, “Je démarre la salsa”, “Je veux finir la déco de mon appart”, “il faut penser à Noel, aux anniversaires” etc.

Deuxième étape: le calcul

Combien je mets de côté par mois ? Combien je peux allouer pour ce projet là ? Et celui-ci ? Bon Noel arrive en dernier, peut-être que je peux mettre un peu moins chaque mois de côté mais pour 12 mois ? Et ce petit projet ? Sans doute l’année prochaine finalement.

Je coupe, découpe, recoupe, repense, recommence jusqu’à ce que ça me plaise. Que ça tienne la route, soit réaliste.

Je prends le temps d’organiser mes finances, pour ne plus avoir à y penser.

 

Quels sont vos objectifs financiers pour 2015?

Commentaires