Quel est LE bon moment pour vous occuper de vos finances?

“J’ai pas le temps”

“Je ne gagne pas assez”

“C’est pour les riches”

“L’année prochaine”

“Personne ne le fait”

Vous connaissez ces excuses ?

 

Nous avons toutes et tous les mêmes. La vérité c’est que ce sont de fausses excuses. La seule chose qui nous retient c’est nous mêmes. Moi la première.

 

Il y a quelques années je ne me préoccupais pas de mes finances personnelles.

J’étais insouciante, jeune diplômée, je pensais que j’allais pouvoir partir en weekend sur un coup de tête sans avoir à penser à mon compte en banque. Je ne prévoyais pas autre chose que les vacances. C’est au retour de vacances au ski justement, que ma voiture a décidé de me lâcher. Les réparations se sont élevées à 1 800€ si ma mémoire est bonne et je remercie encore le garagiste de m’avoir autorisée à payer en plusieurs fois.

 

Pour être complètement honnête, je suis rentrée chez moi tranquillement, pas paniquée à l’idée de sortir 1 800€, pensant naïvement que j’avais la somme sur mon compte épargne. Je suis allée vérifier et là j’ai pleuré. Vraiment.

 

J’étais à découvert.

Sur mes 2 comptes : le compte courant et le compte épargne.

Ok, j’allais recevoir mon salaire d’ici 10 jours mais ça ne suffirait pas pour les 600€ du garage de janvier + les 600€ du 20 février.

La panique. Je me souviens encore de cette angoisse, de ce poids sur mon coeur et la sensation de ne pas pouvoir faire face.

 

La chute de cette petite histoire, c’est que finalement cette panique m’a servie de leçon. J’ai regardé mes excuses et je me suis dit que :

– j’allais prendre le temps (finalement 10 minutes toutes les 2 semaines me suffisent)

– à partir du moment ou je gagne de l’argent c’est une raison suffisante pour le gérer.

– si les riches sont riches c’est qu’ils savent gérer leur budget. Donc quelque part il doit y avoir un cercle vertueux qui m’était inconnu.

– L’année prochaine c’est maintenant, inutile d’attendre vu l’ampleur des dégats.

– personne ne le fait et tout le monde se plaint de ne pas avoir assez d’économies, de ne pas pouvoir s’offrir ce qui fait plaisir etc. Merci mais au revoir, je laisse “personne” et “tout le monde” derrière et je m’engage sur une autre voie.


La vérité c’est que si vous ne le faites pas, personne ne le fera pour vous. Personne ne va se soucier de savoir comment va votre budget. Alors, si ce n’est pas encore fait, aujourd’hui est le bon jour pour commencer à maîtriser vos finances.

Commentaires