Semaine Spéciale : Noël arrive !

1-mois

Cela n’aura échappé à personne, Noël arrive ! Hier c’était le premier dimanche de l’avent, signe plus que révélateur que Christmas is coming. L’hiver aussi du coup, mais ça n’a rien à voir.

 

Je suis une fan absolue et inconditionnelle de Noël. Le 31/12 peut aller se rhabiller, Noël a ma préférence et de loin !

 

 

En ce qui me concerne, j’ai quasiment fini, les derniers cadeaux sont des inscriptions à des magazines donc j’attends le dernier moment pour le faire sur Internet et imprimer le « bon cadeau ». Le reste, c’est plié.

Et encore, cette année, je dois vous avouer quelque chose : je suis en retard. Habituellement je fais les cadeaux plus tôt. Mi-novembre au plus tard c’est fini. Ce qui me permet de me détendre un peu avant la frénésie frénétique de Noël et d’échapper au stress absolu que n’oublie pas de nous mettre la société.

 

 

 

 

Ce qui ne m’empêche pas de regarder les idées cadeaux que l’on trouve dans des magazines. Je ne suis pas à une contradiction près. J’adore Noël, on ne me changera pas.

En revanche, je m’étrangle trop régulièrement devant des listes de « cadeaux à prix raisonnables » en voyant des montant avoisinant les 300€ LE cadeau. Tout le monde n’a visiblement pas le même sens du « raisonnable »… L’importance d’un cadeau, ce n’est pas son coût, c’est qu’il fasse plaisir à la personne qui le reçoit et à la personne qui l’offre.

 

Pour ma part: si ça ne rentre pas dans le budget, ça ne rentre pas dans le budget. Point.

Je ne vais pas choisir un cadeau à 300€ sous prétexte qu’il FAUT faire des cadeaux onéreux. C’est marqué où ? Non, je ne fais pas des cadeaux qui me demandent de vendre un rein. Je fais des cadeaux en fonction de mes possibilités et de mon budget !

 

 

Que je m’explique : OUI, j’ai une enveloppe Noël (et vous devriez vous aussi). Un montant total défini pour les cadeaux. Il arrive qu’un cadeau coûte plus cher que ce que j’avais prévu. Là j’ai 2 options : soit j’ai trouvé pour quelqu’un d’autre un cadeau un peu moins cher que je ne le pensais et bingo au total, ça passe. Soit ça ne passe pas. Et si ça ne passe pas, c’est out.

 

 

D’où l’intérêt de faire ses cadeaux tôt mais on en reparlera.

 

 

Dans ma Super Enveloppe, il y a aussi un montant pour le transport. J’en parlais l’année dernière, je suis dans ma famille la championne incontestée du « je traverse la France entière en train (voire je débarque d’un autre pays), chargée comme un baudet à la PIRE période de l’année. » Que voulez-vous, nous sommes une famille dispersée et n’étant point mariée avec donc un appartement pas très grand, je ne suis jamais l’organisatrice. A mon grand regret.

Toujours est-il que du coup, je dois également faire un magnifique et très cher cadeau à la SNCF : le prix du billet de train. Autant dire qu’avec les tarifs pratiqués en cette période, je les prends le jour de l’ouverture mais ça me coûte quand même un bras.

A l’heure où j’écris, j’ai tenté de faire une simulation du prix du voyage. Impossible, les TGV sont complets. Sachant qu’en général ils font du surbooking, je viens même de voir que l’on peut acheter une place dans le tgv mais sans avoir de place attribuée…ça risque d’être sympa.

 

 

Habituellement, j’en avais globalement pour 200€. On dira ce que l’on voudra, cela fait une jolie somme !

Cette année, avec +1, nous y allons en voiture. Nous avons mis une annonce blablacar aussi. Avis aux amateurs, pour un Lyon-Tours le 23/12, contactez-moi !

 

 

Bref, entre les cadeaux, la tenue, le transport, le repas, la décoration (je n’en ai pas parlé mais il y a le sapin, les guirlandes etc)… De quoi faire un trou de la taille de celui de la Sécu dans votre livret A ou votre fond d’urgence.

 

Sauf que.

 

 

Noël, ce n’est pas une urgence.

 

 

Combien de personnes (même dans ma famille) disent « je n’ai pas d’argent pour les cadeaux cette année » alors qu’elles gagnent vraiment bien leurs vies ?

 

 

 

 

Noël n’est pas une raison pour piocher dans votre épargne de précaution. Ce n’est pas une urgence, un coup dur qui vous tombe dessus sans avoir pu le voir venir. Noël, ce n’est pas comme le lave-linge qui lâche et qui n’est plus réparable !

J’ai une révélation à vous faire: c’est TOUS les ans à la même date ! Impossible de se faire avoir (sauf coup dur extrême durant l’année, là j’avoue, mais ça n’arrive pas à tout le monde tous les ans).

C’est comme pour les vacances que vous préparez à l’avance. Noël, ça commence … en janvier. Je mets de côté tous les mois pour ça – et comme je le disais plus haut, je ne fais pas des cadeaux pour lesquels je dois m’endetter sur 3 générations. Mettre de côté chaque mois, c’est la clé. C’est aussi ce qui me permet de finir les cadeaux tôt: j’ai déjà l’enveloppe remplie !

 

 

Vous avez votre budget de Noël ou c’est l’enfer au dernier moment ?

Commentaires