Soyez un(e) Winner/Winneuse ! THE astuce

Aaaaah les économies…vous savez, votre petit bas de laine qui grandit et qui vous dit que bientôt vous allez pouvoir partir en vacances, avoir le mariage dont vous rêvez, vous offrir ce truc que vous avez vu il y a un moment (rayez la/les mention(s) inutile(s)). Vous voyez ce dont je parle ? Oui ? Bien ! Sinon, envoyez moi un mail, on en discutera.


Vous avez des projets, vous économisez pour ça, génial. Comment faites vous ? Bim question piège. Dès le lundi, je sais, ne me remerciez pas. Alors? Comment ? Vous mettez tout sur le même compte ! Pas la peine de rougir de honte, j’ai fait pareil au début (quoique j’ai vite changé mon fusil d’épaule avec une petite astuce). Il paraitrait qu’avoir un compte pour chaque objectif d’épargne serait plus efficace que de tout mélanger.


avoir un compte pour chaque objectif d’épargne serait plus efficace que de tout mélanger


Pourquoi plusieurs comptes?

Ce n’est pas moi qui le dit (même si je suis bien d’accord pour le vivre depuis … 8 ans) mais Samuel Rad, un « Certified Financial Planner » américain qui fait aussi de la thérapie. Il dit en substance que notre cerveau c’est un peu comme une armoire. Quand tout est rangé ça va mieux. Compartimenter nos économies permet de facilement mesurer et de voir le chemin qu’il reste à faire pour atteindre les objectifs (et à défaut faire quelques ajustements).

C’est aussi (à mon sens) très utile pour se motiver, pour éviter le multi-tasking ou ici le multi-saving intempestif sans savoir combien il y a pour chaque projet.


En pratique

Avant d’ouvrir 15 comptes – d’abord ça serait un peu trop, mieux vaut avoir peu de projets, les mener à bien et en avoir de nouveaux ensuite. Sinon, bonjour la déprime de ne rien voir avancer. Oulala je m’égare.

Donc, avant d’ouvrir 15 nouveaux comptes, lisez les contrats. Hors de questions de devoir payer des frais bancaires…et attention aux impôts aussi (coucou Bercy). Les petites dépenses répétées finissent par faire de gros trous.


Les petites dépenses répétées finissent par faire de gros trous.


Une fois que tout est clair, que vous savez quels comptes ouvrir, la suite est de votre ressort.

-> Faites un plan pour chaque projet : quel est le cout total ? combien pouvez-vous mettre chaque mois ? ou tous les 2 mois ? A quelle date voulez-vous avoir rempli votre enveloppe ? etc.


Le résultat

Au final, séparer ses économies, c’est top (là c’est moi qui le dit). Ca permet de rester motivé, de faire des choix plus facilement lors de sessions shopping « oooh mais c’est trop choupinou ça, je le veux! Wait, stop ! J’ai déjà dépensé mon enveloppe plaisir du mois, est-ce que ça vaut vraiment le coup de piocher dans mes économies? Et ton projet? Qu’est ce qui est plus important ? » (bon en vrai je ne dis pas « choupinou », mais j’ai de vraies conversations entre moi et moi-même pour les achats impulsifs).

Moi, ça me permet de vraiment visualiser mon objectif, en général un voyage. Là je me vois à Venise. Ca me booste, si vous saviez !


Et en bonus, ma petite astuce !

Parce qu’à l’époque, je n’étais pas encore passée sur une banque en ligne et que la paperasse pour ouvrir un compte me faisait fuir très loin, j’ai fait plus simple.

Un fichier excel. Ouaip. Une ligne par projet avec le total en face. Et hop, chaque projet est bien identifié, on le voit grandir, c’est génial. Ca motive, c’est top.


Sinon, pour recevoir les articles privés du mardi, inscrivez-vous !

Commentaires