Vous avez 3 options

Cet article était programmé pour hier. Choquée comme tout le monde, je pense à ceux qui nous ont quitté, aux familles des victimes, aux blessés, aux forces de l’ordre et au personnel soignant. #13nov2015

3 OPTIONS. PRENEZ EN 1

Continuons notre histoire de budget. Je vous donne ci-après 3 possibilités parmi les plus connues. Pour ma part, j’utilise la première solution. Je trouve que donner 60% de mes revenus à d’autres est amplement suffisant. Je suis peut-être bizarre, mais l’argent que je gagne, je préfère le garder pour me faire plaisir, assurer mon avenir que de le donner à d’autres.

Avant d’aller plus loin, il faut que je vous explique certains termes :

– Dépenses indispensables (DI): Tout ce qui est nécessaire à votre vie (nécessaire, pas superflu, la dernière grosse voiture qui vous a tapé dans l’oeil n’est pas indispensable). Loyer, Impôts, Dettes, Mutuelle, Essence, Nourriture, assurances …

– Dépenses plaisir/personnelles (DP): Par définition, tout ce qui ne rentre pas dans les dépenses indispensables…TOUT ! De l’abonnement au sport, en passant par les 3 livres achetés par mois etc.

TOUT.


3 options

1.    60-40
Dépenses indispensables : 60% de vos revenus
Dépenses plaisir: 10% de vos revenus
Economies (Fond de précaution/Economies court-terme/Retraite): 30% de vos revenus 

C’est mon préféré, notamment parce que cela veut dire que mes dépenses indispensables ne sont pas trop importantes et que je peux me faire plaisir avec mon argent au lieu de devoir le donner à quelqu’un d’autre.

2.    70-30
Dépenses indispensables: 70% de vos revenus
Dépenses plaisir: 10% de vos revenus
Economies (Fond de précaution/Economies court-terme/Retraite): 20% de vos revenus

3.    80-20
Dépenses indispensables: 80% de vos revenus
Dépenses plaisir: 10% de vos revenus
Economies (Fond de précaution/Economies court-terme/Retraite):10%
Ce budget est celui à privilégier si vous êtes fortement endetté.

A vous de voir lequel de ces budgets vous convient le mieux, je ne peux que vous conseiller de tendre au 60-40 qui vous permettra de vivre la vie dont vous rêvez. A un moment j’étais plus à 50/50 d’ailleurs. Du coup je me faisais plus plaisir.

Faire un budget ce n’est pas facile. Bien sur cela dépend de la situation de départ, mais le travail préliminaire de faire la liste de toutes ses dépenses est primordial. Long, fastidieux, mais tellement important. Sinon comment passer à l’étape suivante ?

Commentaires